Compte-rendu de la réunion du bureau des « Amis de Perreux »

Bilan de l’année 2018

 

Cette réunion s’est tenue le lundi 17 décembre 2018 à 18h30 à Morestin (chez Anik et Guy Monroe)

Les membres présents : Guy Monroe, Albane Gros, Guy Girerd, Yves Monroe, Pierre Du Bourg, Chantal Girardin

Les points abordés ont été les suivants : 

1/ Bilan financier de l’année 2018

2/ Voyage à St-Hilaire-sous-Charlieu / Charlieu / St-Nizier

3/ Visites du village de Perreux été 2018

4/ Restaurations dans le village de Perreux / maison cœur de bourg (anciennement Lavergne)

5/ Perreux dans la presse

6/ Projet de voyage 2019 : sur les pas des d’Urfé

7/ Dates du voyage proposées

8/ Date de la prochaine assemblée générale 2019

 

1 / Bilan financier de l’année 2018 : 

Guy Girerd donne lecture de la situation financière de l’association au 31 décembre 2018. Concernant le site internet des « Amis de Perreux » hébergé par Jimdo, Pierre du Bourg suggère de s’abonner à l’hébergeur Strato qui coûte 15€ / an au lieu de 60€ actuellement pour Jimdo.

Cf document en fichier-joint détaillant l’ensemble des mouvements financiers. 

Un grand merci à Guy Girerd  pour la clarté et la rigueur des comptes.

 

2 / Voyage à Charlieu le 05 mai 2018

Les 25  participants se sont d’abord rendus au grand couvert de Saint-Hilaire sous-Charlieu. Ouvert toute l’année, ce bâtiment est représentatif du patrimoine rural que l’on rencontre dans une zone circonscrite au nord par l’extrême sud du Brionnais (Saône-et-Loire), au sud par Saint-Symphorien de Lay, à l’est, par les contreforts du Beaujolais, à l’ouest, par la départementale qui passe au pied des villages de la côte roannaise, reliant Villemontais à Changy, zone dont Perreux fait partie.  C’est une grange d’une taille importante pouvant atteindre 600 m² abritant les bêtes, permettant le stockage du fourrage, des récoltes  et du matériel agricole, offrant aussi l’habitat aux paysans, l’ensemble sous un même toit d’où « grand couvert ». Le grand couvert présente dans sa typologie 3 types de structure. C’était à l’origine une grange dîmière  servant à recueillir les redevances en nature pour les moines de l’abbaye de la Bénisson-Dieu, cistercienne, fille de Clairvaux. Que signifie donc cette enclave cistercienne au sein de la zone d’influence clunisienne ?

Après un commentaire sur l’origine de la ville de Charlieu, le groupe a visité ses deux musées (soierie et hospitalier) ouverts en 1995 et installés dans l’ancien Hôtel-Dieu / hôpital de Charlieu (datant de 1754) et qui a fermé en 1981 après le départ en reposance des dernières religieuses de l’ordre de Sainte Marthe. La visite guidée au musée de la soierie a été complétée par la démonstration du fonctionnement des métiers à tisser : du métier à marche que l’on trouvait chez les paysans des environs de Charlieu aux métiers industriels électriques / à air comprimé en passant par le métier Jacquard. Puis, Albane Gros a fait la visite guidée du musée hospitalier en lien avec la vie quotidienne à l’hôtel-Dieu depuis la fin de la Première Guerre mondiale à la fermeture de ce dernier et son rapport avec les Charliendins. Ensuite, le groupe a déjeuné au restaurant le Relais de l’abbaye (sur la route de Saint-Denis-de-Cabanne).

L’après-midi, le groupe a bénéficié d’une visite guidée fort riche et détaillée de l’abbaye Saint-Fortunat, puis du couvent des Cordeliers situé à Saint-Nizier. 

Les participants ont tous été satisfaits de cette journée de surcroit ensoleillée.

 

3/ Visites du village de Perreux 

Guy Monroe a proposé 8 visites du village, 1 tous les 15 jours en été, plus la journée du patrimoine, organisées dans le cadre de Roanne agglomération,  s’inscrivant dans le même dispositif que les villages de caractère de la côte roannaise. Ces dernières ont rassemblé en moyenne entre 10 et 20 visiteurs chaque fois, soit 120 visiteurs environ au total. Elles sont reconduites en 2019 selon les mêmes modalités et dans le même cadre. 

4/ Restaurations dans le village de Perreux / maison cœur de bourg (anciennement Lavergne)

Les murs au-dessus du chemin de ronde et en dessous de la tour ont été refaits entièrement ce qui est une très bonne chose. L’association salue le travail accompli par le personnel communal. Il faudrait désormais qu’un sentier soit aménagé depuis le chemin de ronde, le suive pour se retrouver à la montée du Crochelet pour arriver ensuite sur le Rhodon. Cela permettrait aux visiteurs qui veulent connaître Perreux de se garer sur la place des Franchises. Mais pour cela, il faut construire une passerelle au-dessus du Rhodon afin de sécuriser le parcours. 

Concernant la maison du bourg, les conseils départemental et régional ont alloué la somme de 81 000 € ce qui permettra de procéder aux premiers travaux de sauvetage et consolidation. L’association adresse ses félicitations au maire et à son équipe.

 

5/ Perreux dans la presse

7 articles ont été publiés dans la presse locale, dans La Tribune – Le Progrès, dans Le Pays Roannais. Citons par exemple, pêle-mêle, « 81 000 € pour la maison Lavergne », « mission Stéphane Bern », « le patrimoine ne doit pas être détruit »,  « visiter pour comprendre le village »,  « les Amis de Perreux en visite à Charlieu ».

 

6/ Projet de voyage 2019 : « sur les pas des d’Urfé »

Le matin :

 

Pommiers en Forez : visite guidée du village, de l’église actuelle et de l’église St Julien par Albane Gros, du prieuré par une guide du conseil départemental

 

La Bâtie d’Urfé : visite guidée de l’intérieur du château, visite libre de la cour, du jardin

Déjeuner pris au restaurant situé à l’intérieur de l’enceinte de la Bâtie

L’après-midi :

 

Visite du prieuré de Montverdun dédié à Saint Porcaire relevant de l’abbaye de la Chaise-Dieu (aujourd’hui site casadéen situé sur un des chemins de Compostelle)

 

Visite du château de Goutelas où le jazzman Duke Ellington donna un concert en 1966, puis petite promenade pédestre au départ du château sur le volcan  Montaubourg (un des plus vieux volcans de France, bien avant les volcans d’Auvergne !) et enfin, pour conclure cette journée, dégustation de spécialités locales (la Fourme de Montbrison qui vient d’être classée au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, les vins les Côtes du Forez, le pâté vigneron).

Ce voyage au stade de projet sera soumis à l’approbation de l’ensemble des membres de l’association au moment de l’assemblée générale 2019.

 

7/ Dates du voyage :

L’association ayant tout à fait entendu les remarques justifiées de certains membres concernant le choix de la date du voyage qui ne leur semblait pas prise de manière démocratique, ce à quoi l’association fait amende honorable et s’excuse auprès d’eux, l’association propose cette fois-ci les deux dates suivantes : 

le 13 avril, le 18 mai (en ayant tenu compte des vacances de Pâques de l’académie de Lyon, des deux ponts des 1er et 8 mai, des élections européennes le 26 mai, et enfin du pont de l’Ascension…). 

Ces deux dates seront proposées au moment de l’assemblée générale, les membres choisiront celle qui leur convient le mieux et c’est la date choisie à la majorité qui sera retenue.

Par ailleurs, l’association ouvre la participation au voyage aux membres des autres associations de Perreux. Pour communiquer, cette dernière informera par voie de presse, dans le Ptit roannais, les SMS de la mairie, les flyers.

 

8/ Assemblée générale 2019 : à vos agendas

La prochaine assemblée générale se tiendra le lundi 21 janvier 2019 à 18h30, salle saint-Vincent (dans la mairie, entrée par la terrasse au-dessus de la halte- garderie Eloïse et Abélard).

L’association souhaite à ses membres et à leur famille une bonne et heureuse année 2019, faite de joie, santé et beaux projets.