LES TEMPS FORTS DU WEEK END DU PATRIMOINE - 2019

AU FIL DES RUELLES DU BOURG DE PERREUX

 ALBANE GROS POUR LES AMIS DE PERREUX 

DAMIEN CHRISTOPHE  POUR LES MUSICALES DE VENCE 

AVEC LES SONNEURS DE LA SAINT HUBERT VICHYSSOISE

Samedi à 18 heures une bonne centaine de visiteurs étaient massés devant la mairie  en attendant de déambuler au travers des rues du village.

Damien Christophe président de l'association des Musicales de Vence avait invité la société les trompes de chasse, la saint Hubert vichyssoise à faire résonner le son des  trompes dans  différents point du bourg, pour clore le festival.

Albane Gros, secrétaire de l'association les Amis de Perreux intervenait à chaque pause pour relater l'histoire de la commune et faire découvrir le patrimoine du village.

On appris que le nom de Perreux venait de Perré, nom donné à  des bancs de pierres ou cailloux. Des révoltes qui opposèrent les Sires de Beaujeu aux Comtes de Forez ,en passant par tous les personnages célèbres qui ont fait la grande histoire, Albane a su capté son auditoire par ses commentaires teintés d'humour.

La nuit tombait sur la commune lorsqu'on entamait  la visite de l'église, là ou les trompes de chasse donnaient toute leur intensité. Les promeneurs ravis de cette balade semi-nocturne ont pu échanger leurs impressions autour d'un verre, sous le préau de la salle des Vignes. Un festival qui se termine en beauté et qui, comme chaque année n'a pas déçu son auditoire. (C.Pardon/Le Progrès)

Télécharger
WEEK END DU PATRIMOINE À PERREUX
VIDÉO DES SONNEURS DE LA SAINTE HUBERT VICHYSSOISE
VID-20190921-WA0028.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 16.0 MB

Samedi à 18 heures une bonne centaine de visiteurs étaient massés devant la mairie  en attendant de déambuler au travers des rues du village.

Damien Christophe président de l'association des Musicales de Vence avait invité la société les trompes de chasse, la saint Hubert vichyssoise à faire résonner le son des  trompes dans  différents point du bourg, pour clore le festival.

Albane Gros, secrétaire de l'association les Amis de Perreux intervenait à chaque pause pour relater l'histoire de la commune et faire découvrir le patrimoine du village.

On appris que le nom de Perreux venait de Perré, nom donné à  des bancs de pierres ou cailloux. Des révoltes qui opposèrent les Sires de Beaujeu aux Comtes de Forez ,en passant par tous les personnages célèbres qui ont fait la grande histoire, Albane a su capté son auditoire par ses commentaires teintés d'humour.

La nuit tombait sur la commune lorsqu'on entamait  la visite de l'église, là ou les trompes de chasse donnaient toute leur intensité. Les promeneurs ravis de cette balade semi-nocturne ont pu échanger leurs impressions autour d'un verre, sous le préau de la salle des Vignes. Un festival qui se termine en beauté et qui, comme chaque année n'a pas déçu son auditoire. (C.Pardon/Le Progrès)